Programme de formation Permis B traditionnel

Critère 1.3

PROGRAMME DE FORMATION :
APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE DES VEHICULES A MOTEUR DE LA CATEGORIE B

INTITULE DE LA FORMATION :
APPRENTISSAGE SANS CONDUITE SUPERVISEE

2019-2020

LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES :

 ETRE CAPABLE DE CONDUIRE UN VEHICULE AUTOMOBILE DE FAÇON RESPONSABLE ET SANS METTRE SA SECURITE ET CELLE DES AUTRES EN DANGER.
 ETRE CAPABLE DE MAITRISER LES COMPETENCES RELATIVES AU PROGRAMME EN TERMES DE SAVOIR ETRE, SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE ET SAVOIR DEVENIR.

La rubrique « contenus » détaille ces objectifs pédagogiques.

LE PUBLIC VISÉ :

Catégories, statuts :

Toute personne voulant se former à la conduite des véhicules à moteur de la catégorie B.
 Collégien, lycéen, étudiant ;
 « Demandeur d’emploi » inscrit ou non à pôle emploi;
 TNS (Travailleurs Non Salarié) ;
 Toute personne occupant un emploi actuellement du secteur privé ou public, tout statut confondu (salariés ou gérants non-salariés) ;

Pré-requis :

 Réglementairement, pas de niveau minimum requis ;
 Titulaire de l’ASSR 2 ou ASR ;
 Journée de Défense Civile
 Age minimum requis : 17 ans pour dépôt de dossier ;
 Etre résidant avec une carte de séjour d’au moins un an,
 Évaluation de départ B réalisée ;
 Aptitude médicale conforme à la réglementation (cf. arrêté du 18 décembre 2015 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance du permis de conduire de durée de validité limitée).

LA DURÉE :

Nombre d’heures et horaires

 15 cours de sécurité routière en salle dont 10 obligatoires (alcool, stupéfiants, vitesse, défaut ceinture sécurité,…) sont dispensés en présentiel par un enseignant ;
 120 évaluations théoriques (ETG) disponibles en auto-école, le nombre d’heures est défini avec chaque élève en fonction de son niveau, les corrections sont dispensées en présentiel par un enseignant ;
 120 séries thématiques et 54 évaluations théoriques (ETG) à distance ;
 Respecter le nombre d’heures pratique diagnostiqué lors de l’évaluation de départ ; Pour information, la réglementation prescrit 20h minimum obligatoire ;
 1 examen blanc pratique acquis.

L’auto-école est ouverte du lundi au samedi : cf. Tableau des horaires.

Calendrier général

Une semaine type par activités

Horaires Accueil et Code en autonomie en salle :
 Lundi : 10h à 13h
 Mardi : 15h à 18h
 Mercredi : 10h à 13h et 15h à 18h
 Jeudi : fermé
 Vendredi : 10h à 13h et 15h à 18h
 Samedi : 10h à 12h (accueil)

Horaires Corrections de Code ETG en salle animés par un enseignant de la conduite :
 Lundi, Mercredi, Jeudi et Vendredi : 18h à 19h
 Samedi : 11h à 12h00

Horaires Cours de Code portant sur des thématiques spécifiques en salle animés par un enseignant de la conduite :
 Mardi : 18h à 19h
 Samedi : 10h à 11h00

Les leçons de conduite ont lieu :
 Lundi au Vendredi : 08h à 20h
 Samedi : 08h à 14h

Calendrier hebdomadaire

Planning à élaborer en fonction de celui de l’auto-école et de l’apprenti-conducteur.

Planning pédagogique

Un planning pédagogique est élaboré en fonction de l’évaluation de départ de l’apprenti et du programme réglementaire (contenu).

LES MOYENS PÉDAGOGIQUE ET D’ENCADREMENT :

Moyens pédagogiques :

 parking public,
 3 véhicules équipés de doubles commandes dont un véhicule boite automatique
 1 grande salle de 25 m2 avec équipements (tableaux, paper board, vidéo projecteur, box, feuilles papier spécifiques cours théoriques, affichages pédagogiques,),
 1 bureau d’accueil (2 chaises, un bureau, outils informatique, téléphone, imprimante)
 1 salon d’accueil (3 fauteuils, une table basse)
 1 cuisine équipée (frigo, micro- onde, bouilloire).

Formateurs et intervenants :

– Yann LE LAYEC : Co-gérant, Responsable pédagogique et enseignant de la conduite (Capacité de gestion pour les exploitants des établissements d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière, et BEPECASER)
– Laurent HOLOIA : Enseignant de la conduite (CCP1 du Titre Pro d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière)
– Manuella LE LAYEC : Co-gérante, Responsable administrative (BTS Secrétariat de Direction)

LE CONTENU DE LA FORMATION :

Selon, l’arrêté du 29 juillet 2013, relatif au livret d’apprentissage de la catégorie B du permis de conduire, version consolidée le 06 septembre 2014, le ministère de l’intérieur fixe le programme de formation officiel : le livret d’apprentissage de la conduite des véhicules de la catégorie B précise l’ensemble des compétences à acquérir au cours de la formation.
Ce programme officiel est conforme au REMC , arrêté du 13 mai 2013.

Programme officiel : règlementairement le livret d’apprentissage doit être remis à la signature du contrat.

L’auto-école élabore son propre programme et son plan de formation à partir des textes réglementaires.

Modalités pédagogiques dont modules de formation et volumes horaires,

La formation théorique (cours de code ou de sécurité routière) puis la formation théorie de la pratique et pratique (leçons de conduite)

Modules de formation théorique (cours de code ou de sécurité routière) :

 15 cours de sécurité routière en salle dont 10 obligatoires (alcool, stupéfiants, vitesse, défaut ceinture de sécurité,…) sont dispensés en présentiel par un enseignant ;
 120 évaluations théoriques (ETG) disponibles en auto-école, le nombre d’heures est défini avec chaque élève en fonction de son niveau, les corrections sont dispensées en présentiel par un enseignant ;
 120 séries thématiques et 54 évaluations théoriques (ETG) à distance.

Des créneaux sont ouverts pour des entraînements en évaluation en autonomie.

Module de formation théorie de la pratique et pratique (leçon de conduite) :

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.
Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation
– maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul ;
– appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
– circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
– pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.
Chaque compétence et sous-compétence seront traitées en abordant les points suivants :
– le pourquoi ;
– le comment ;
– les risques ;
– les influences de l’entourage et du mode de vie de l’élève ;
– les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le.travail, etc ;
– l’auto-évaluation.

Le nombre d’heures de formation pratique est déterminé grâce à l’évaluation de départ qui est obligatoire (Evaluation de niveau et de positionnement) ;
Le nombre d’heures de formation prescrit par la réglementation est de 20 heures de conduite minimum.
La durée des leçons de conduite peut être d’1h, d’1h30 ou de 2h. Elle débute à l’auto-école ou au lycée de l’apprenant ou à son lieu de travail.
Une leçon de conduite est composée de plusieurs phases : des évaluations statiques et dynamiques pour déterminer les objectifs acquis et ceux non acquis ; de la théorie de la pratique sur les objectifs travaillés ; des mises en pratiques avec une aide verbale de l’enseignant (guidages) ; différentes méthodes peuvent être utilisées notamment les méthodes : magistrale, interrogative et démonstrative, ainsi que différents supports (schéma, photos).

L’apprentissage de la conduite est progressif et prend en compte la variété des situations de conduite (conduite sur voie rapide, de nuit ou dans un environnement dégradé, par temps de pluie par exemple).

L’alternance entre théorie et pratique :

Selon les besoins de l’apprenti

LE DISPOSITIF DE SUIVI D’EXECUTION DU PROGRAMME ET D’ÉVALUATION DES RÉSULTATS :

Dispositif de suivi de l’exécution du programme

– Programme officiel : réglementairement le livret d’apprentissage doit être remis à la signature du contrat.
– Evaluations théoriques et pratiques et bilans écrits en cours de formation et de fin de formation.
– Livret d’apprentissage ET fiche de suivi émargés par l’apprenant et l’enseignant ;
– Evaluation de satisfaction de fin de formation.

Dispositif d’évaluation des résultats

L’enseignant élabore la progression pédagogique prévisionnelle de la formation. Son rôle est de la réguler, de l’adapter et donc de la modifier tout au long de la formation pour assurer l’acquisition des différentes compétences.
Différents éléments permettent d’évaluer, de réguler et de vérifier si les compétences sont atteintes :

– Des évaluations formatives sont organisées tout au long de la formation : évaluations théoriques et pratiques ; Des conditions de réalisation et des critères de réussite et d’exigence sont définies préalablement aux apprentis et aux enseignants ;
– Les résultats des évaluations formatives permettent de vérifier ce qui est acquis ou non ;
L’auto-évaluation des apprentis après les évaluations permettent aux enseignants d’évaluer leur capacité à prendre du recul sur ce qui est acquis ou non ; et de mieux les conseiller par la suite lors du bilan individuel ;
– 1 examen blanc à l’identique des évaluations sommatives des 2 épreuves du permis de conduire B (ETG et Bilan de compétences) sont organisés en fin de formation pour valider la date de présentation aux examens ou la repousser.